Blog d'expression de William Carrulla Conseiller Départemental 13 MoDem

21 mai 2009

François BAYROU à AIX EN PROVENCE

Chers amis, 

François Bayrou se trouvera dans notre région mercredi prochain où il rencontrera tous ceux et toutes celles qui pensent « que l’Europe est une chance, que ce n’est pas Bruxelles mais nous ». Pour cela, vous êtes tous invités à le rencontrer le : 

Mercredi 27 Mai 2009 à 18 h00 Domaine du Grand St Jean, 

Route de Rognes, 

4855, chemin du Grand St Jean. 

13540 Puyricard (commune d'Aix en Provence). 

Avec l’intention de  « de parler des problèmes des Français, et pas seulement, théoriquement, de questions de politique soi-disant européenne, qui oublieraient la France. Il est temps que l'Europe échappe aux spécialistes pour devenir une affaire de citoyens. »

Vous êtes tous les bienvenus, vos amis aussi bien entendu ! 

Très cordialement. 

William CARRULLA Phone :  06.15.72.35.80 Email:     carrulla.william@orange.fr

Posté par VITROLLESUDF à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2009

CAMPAGNE EUROPEENNE

A l'ensemble des adhérents de notre Eurorégion Sud-est

Chers amis,

Nous tenons à vous remercier, Jean-Luc BENHAMIAS et moi-même, de votre mobilisation dans cette campagne européenne.

Dans les 16 départements que nous avons visités, nous avons reçu un accueil particulièrement chaleureux et de très bonne qualité.

Il nous reste 3 semaines; Ces 3 semaines sont d'une importance capitale afin de mobiliser l'ensemble des citoyens autour de notre projet européen.

Je me permets de vous rappeler quelques dates qui demandent la mobilisation de tous:

Le dimanche 17 mai

Convention européenne du Mouvement Démocrate à Montpellier
sur le "Modèle européen"

Domaine de Saporta à Lattes (Hérault) - De 14H à 18H30

--------------------------

Le mardi 19 mai

Meeting de campagne à Grenoble

Maison de la culture arménienne
15 cours de la libération et du Général de Gaulle à Grenoble - A 19H30

----------------------------

Le mercredi 27 mai

Réunion publique à Aix en Provence en présence de François Bayrou

Domaine du Grand Saint Jean - Route de Rognes - A 18H30

----------------------------

le samedi 30 mai

Meeting à Lyon en fin d'après-midi

(Plus de détails prochainement)

----------------------------

En vous remerciant, n'oubliez pas le 7 juin, il n'y a qu'un tour!

Fête des mères, faites l'Europe avec le Mouvement Démocrate

Amicalement

Christophe Madrolle
Directeur de campagne

http://europe.lesdemocrates.fr/jean-luc-bennahmias/

www.mouvementdemocrate.fr

Posté par VITROLLESUDF à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2009

NOTRE ENGAGEMENT EUROPEEN

Notre engagement

1 - L’union de l’Europe, maintenant, plus de doutes possibles.
Dans l’histoire de l’humanité, jamais de peuples libres n’ont choisi de se rapprocher pour relever ensemble les défis de leur temps. C’est l’entreprise historique la plus pacifique et la plus novatrice de tous les temps. Mais comme toutes les constructions humaines, après des succès impressionnants, il est arrivé à l’idéal européen de s’émousser et d’être un sujet de désillusion. Parfois, les peuples ont douté, beaucoup, ou un peu. Aujourd’hui, le doute n’est plus permis. La crise prouve que le chacun pour soi rend impuissant. En revanche, ensemble, on peut agir. L’euro a résisté à la crise et nous a évité les catastrophiques dévaluations d’autrefois. Où en serions-nous si l’euro n’avait pas existé ?
Nous proposons une réponse coordonnée de l’Union européenne à la crise, avec un grand emprunt européen de 3 pour cent du PIB, destiné, en particulier, à aider les PME à préparer l’avenir. Nous proposons que les grandes politiques de lutte contre la crise, par exemple, le plan automobile, fassent l’objet d’une démarche concertée et coopérative des Etats de l’Union, en tous cas de la zone euro.

2 - L’Europe, ce n’est pas seulement une économie, c’est un projet de société, des valeurs humanistes.
Ceux qui ont voulu limiter l’union de l’Europe à un marché ont trahi l’idéal européen. L’Europe ne peut pas se résumer à la défense de la concurrence en tous domaines et sur tous sujets. Pour nous, démocrates français et européens, l’exigence sociale, civique et écologique doit servir de point de repère. Ce sont les valeurs de l’humanisme européen qui doivent maintenant être défendues, notamment dans nos relations avec les autres puissances mondiales.
Nous proposons que l’exigence sociale, démocratique et écologique soit placée au même niveau que la concurrence.

3 - En Europe, la compétition doit être rendue équitable.
Nous ne pouvons pas continuer à imposer à nos entreprises, à nos agriculteurs, des normes légitimes et justes, par exemple en matière d’environnement, et accepter qu’entrent chez nous des produits qui ne les respectent pas.
Nous demandons l’équité : les produits qui entrent en Europe doivent être soumis aux mêmes règles que ceux que nous fabriquons chez nous et l’Europe doit les aider à y parvenir.

4 - L’Europe, affaire de citoyens.
Les gouvernants de nos pays et les dirigeants européens préparent toutes les décisions entre eux, dans le secret, sans que nul en soit informé. Des choix très importants, qui nous concernent tous, sont ainsi décidés. Cela ne doit plus être accepté par les peuples. Pour nous, toutes les décisions qui concernent l’avenir des citoyens européens doivent être prises en pleine lumière : c’est aussi notre affaire de citoyens.
Nous proposons que les délibérations des gouvernements, au sein du conseil, soient publiques, télévisées, ou diffusées sur internet. Nous proposons que toute préparation de décision de l’Union soit annoncée aux citoyens, sauf urgence, trois mois avant d’être prises, par voie de presse, de manière qu’ils puissent donner leur avis et saisir leurs députés européens.

5 - L’Europe ne peut pas organiser la concurrence sauvage des Etats européens entre eux.
Elle doit, au contraire, les conduire à la coopération. Depuis des années, chaque pays essaie de marquer des points contre les autres. C’est une démarche vouée à l’échec et qui conduit à une impasse.
Nous proposons que soit mis en place une harmonisation fiscale qui permette une coopération et non pas des politiques de dumping qui visent à voler les entreprises des uns pour les installer chez les autres.

6 - Le savoir et la connaissance priorités de l’Europe.
Nos pays développés savent désormais que la mondialisation donnera la victoire aux mieux formés, à ceux qui maîtriseront le mieux les découvertes scientifiques et les nouvelles technologies.
Nous proposons un doublement progressif du budget européen pour la recherche et, en liaison avec les Etats membres de l’Union, une aide efficace au dépôt de brevets.

7 - Pour que l’Europe agisse dans des domaines aussi importants que la recherche, il lui faut des moyens réels.
Un budget limité à 1 pour cent de la production annuelle, c’est infiniment trop bas. D’autant que ce budget est utilisé pour la moitié par la politique agricole (essentielle).
Nous proposons un budget européen dont le volume serait décidé par le parlement européen et alimenté par un impôt unique sur l’ensemble des pays de l’Union, par exemple un prélèvement sur les transactions bancaires et boursières.

8 - L’Europe, zone de sécurité.
En Europe, il n’y a pas de frontières pour les réseaux de criminels ou pour les mafias, mais policiers et juges sont eux, arrêtés par les frontières. La partie n’est pas égale et tous les trafics, y compris de drogue et d’êtres humains, en profitent de jour en jour davantage.
Nous proposons un procureur européen avec autorité sur les polices et les autorités de poursuite de chacun de nos pays.

9 - La responsabilité de l’Europe en matière de politique agricole est plus importante que jamais.
En cette matière si sensible, qui touche à notre alimentation, à notre environnement, à notre paysage, à l’avenir de l’espèce humaine, notre approche ne peut pas être seulement de marché.
Nous défendrons une politique européenne d’agriculture de qualité qui visera à la fois la sécurité alimentaire de l’Europe, l’exigence environnementale, et le maintien d’un vrai tissu d’exploitations agricoles de taille humaine.

10 - Aucun des progrès nécessaires de l’Europe ne pourra se faire sans volonté politique.
L’organisation à 27 est souvent paralysante, les discussions sont interminables, il n’en sort rien. Plus la crise avancera, plus le monde deviendra incertain, plus il nous faudra coopérer pour avancer.
Nous défendrons l’idée d’une avant-garde européenne, qui sera capable de faire bouger les choses. Pour nous, c’est la zone euro, les seize pays qui ont une monnaie unique en partage qui doivent former cette avant-garde. Libre aux autres pays de les rejoindre pour renforcer l’ensemble.

11 - Il faut convaincre les Européens que l’Europe n’écrase pas leur identité, au contraire qu’elle la garantit.
Pour nous, Français, la Nation est un bien commun. La langue française, la création culturelle sont protégées : elles doivent l’être encore plus efficacement. Les régions sont une richesse de l’Europe, elles doivent être mises en valeur, avec leur langue et leur culture. L’Europe est un vivier d’identités et de cultures.
Nous défendrons l’Europe qui garantit les identités, les modes de vie, les langues et les cultures sur son sol et dans le monde.


12 - L’immigration est la partie visible du plus grand drame de l’humanité : le sous-développement et la pauvreté.
Comme ils ne peuvent plus vivre chez eux, les immigrés prennent tous les risques pour passer nos frontières. Seule une politique d’ensemble, associant tous les pays européens, pourra répondre à ce drame. Mais la vraie réponse, la seule qui compte, c’est le développement.
Pour nous, il faut mettre un terme aux politiques de pillage et de corruption du tiers-monde que nous appelons le monde abandonné. Il faut protéger leurs marchés, leur permettre de produire ce qu’ils mangent et de fabriquer ce qu’ils consomment, et cesser de piller leurs matières premières. Pour cela, la lutte contre les paradis fiscaux qui abritent l’argent de la corruption est un impératif. Nous proposons qu’on ne reconnaisse plus en Europe, les contrats signés avec les paradis fiscaux.

François Bayrou
Mars 2009

Posté par VITROLLESUDF à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2009

1ère CONFERENCE REGIONALE MODEM/LANCEMENT EUROPE

Les six présidences départementales de PACA vous invitent

Le samedi 28 mars 2009

Au CMCI, 2, rue Henri Barbusse à Marseille (13001)

A la première conférence Régionale

et au lancement de la campagne européenne en PACA

9

H30 ACCUEIL DES ADHERENTS ET SYMPATHISANTS

Lancement de la campagne européenne

avec Jean-Luc Bennahmias. 11h30-12H30

La place du Mouvement Démocrate en PACA

Séance plénière. 16H-18H

Ouverture par les Présidences départementales, échanges entre les participants, vote de synthèse sur

la place du Modem en PACA

Quelles politiques régionales pour demain ?

Atelier Education 10h00-11h30

Atelier Jeunes Démocrates 10h00-11h30

Atelier Solidarité/Santé 14h00-15h30

Atelier Transports 14h00-15h30

Formation des élus démocrates

Formation A 10h00-11h30

Formation B 14h00-15h30

Posté par VITROLLESUDF à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2009

TÊTE DE LISTE EUROPEENNES SUD-EST

Madame, Monsieur, Chèr(e)s Ami(e)s,

Le bureau national du Mouvement Démocrate a proposé ma candidature pour conduire la liste MODEM lors des élections européennes de juin prochain dans le Sud-Est .

Je tiens à remercier toutes celles et ceux qui m'ont apporté leur soutien tout au long de ces derniers mois.

Notre seconde de liste sera Fabienne Faure, présidente du groupe Mouvement Démocrate au Conseil Régional de Rhône-Alpes. Gilles Artigues, conseiller général de la Loire, sera en troisième position.

Le conseil national de samedi devra investir l'ensemble des candidatures. Il nous faut maintenant répondre massivement à la consultation nationale réalisée par internet en vue de soutenir la proposition du bureau exécutif.

Aujourd'hui, l'heure est au rassemblement afin que nos listes réalisent les meilleurs scores possibles.  Vous pouvez dès à présent soutenir notre démarche et rejoindre le groupe facebook à l'adresse suivante :

http://www.facebook.com/home.php?#/group.php?gid=52381631222&ref=ts

ou par courrier électronique :

jean-luc.bennahmias@europarl.europa.eu

Bien à vous,

Jean-Luc Bennahmias

Député européen et Vice président du Mouvement Démocrate

http://www.jeanlucbennahmias.eu

tel : + 32 2 284 75 74
Fax : + 32 2 284 95 74

Posté par VITROLLESUDF à 21:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 janvier 2009

COMMUNIQUE MOUVEMENT DEMOCRATE

Position du mouvement démocrate des Bouches du Rhône à propos du conflit israelo/palestinien

De nombreux adhérents ou sympathisants de notre mouvement, nous interpellent au sujet de notre position sur le conflit israélo-palestinien.

En tant que mouvement nous avons pris la décision de ne participer à aucune manifestation

Des militants élu(e)s ou non du mouvement ont pu participer a telles ou telles de ces manifestations, ils en ont totalement le droit, mais ils ne sont pas représentants du Mouvement Démocrate.

Veuillez trouver ci joint la résolution votée, ce jour, par les parlementaires européens dont nos élu(e)s du Mouvement Démocrate.

Jean-Luc Bennahmias et François Xavier De Peretti

Co Présidents du Mouvement Démocrate Départemental

Résolution du Parlement européen sur la situation dans la bande de Gaza

Le Parlement européen,

–  vu ses résolutions précédentes sur le Moyen-Orient, en particulier celles du 16 novembre 2006 sur la situation dans la bande de Gaza(1), du 12 juillet 2007 sur le Moyen-Orient(2), du 11 octobre 2007 sur la situation humanitaire à Gaza(3) et du 21 février 2008 sur la situation dans la bande de Gaza(4),

–  vu les résolutions 242 (1967), 338 (1973) et 1860, du 8 janvier 2009, du Conseil de sécurité des Nations unies,

–  vu la quatrième Convention de Genève (1949),

–  vu le report du vote, dans le cadre de la procédure de l'avis conforme, sur la participation accrue d'Israël aux programmes communautaires,

–  vu la déclaration de l'Union européenne sur la situation au Moyen-Orient du 30 décembre 2008,

–  vu l'article 103, paragraphe 4, de son règlement,

A.  considérant qu'Israël a lancé le 27 décembre dernier une offensive militaire à Gaza en réponse à des tirs de roquettes du Hamas sur le sud d'Israël, depuis la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas et la rupture du cessez-le-feu et le refus de le reconduire,

B.  considérant que, selon les dernières informations disponibles, l'opération israélienne a tué jusqu'à présent environ un millier de personnes à Gaza, pour la plupart des enfants et des femmes, faisant des milliers de blessés, détruisant des maisons, des écoles et d'autres infrastructures civiles essentielles, par suite de l'utilisation de la force par l'armée israélienne,

C.  considérant que les points de passage de la frontière pour entrer et sortir de Gaza sont fermés depuis 18 mois et que le blocus qui empêche la circulation des personnes et des biens affecte la vie quotidienne des habitants et continue à paralyser l'économie dans la bande de Gaza, empêchant toute amélioration notable de la situation en Cisjordanie; considérant que l'embargo sur la bande de Gaza représente un châtiment collectif en contradiction avec le droit humanitaire international,

D.  considérant que l'amélioration des conditions de vie des Palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, ainsi que la relance du processus de paix et la mise place d'institutions palestiniennes en état de fonctionner à Gaza sont un aspect essentiel des efforts visant à instaurer une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens,

E.  considérant que le soutien financier considérable accordé par l'Union européenne aux Palestiniens a joué un rôle important en permettant d'éviter une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza et en Cisjordanie; considérant que l'Union européenne continue de fournir, notamment à travers l'UNWRA, une aide humanitaire à la population de la bande de Gaza,

1.  se félicite de l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution 1860 du 8 janvier 2009, et regrette qu'à ce jour, Israël et le Hamas n'aient pas obtempéré à la demande d'arrêt des hostilités formulées par les Nations unies; demande un cessez-le-feu immédiat et permanent, incluant la cessation des tirs de roquettes sur Israël par le Hamas et la fin de l'actuelle action militaire israélienne à Gaza;

2.  convient du besoin urgent de prendre les dispositions et de fournir les garanties exigées dans la résolution 1860 du Conseil de sécurité de l'ONU pour que s'instaure à Gaza un cessez-le-feu durable, incluant à la fois le retrait des troupes israéliennes, la réouverture permanente des points de passage, la levée du blocus et la lutte contre la contrebande d'armes et de munitions;

3.  appelle à une trêve négociée garantie par un mécanisme, qui doit être mis en place par la communauté internationale et coordonné par le Quartet et la Ligue arabe, qui pourrait inclure l'envoi d'une mission multinationale investie d'un mandat clair pour rétablir la sécurité et garantir le respect du cessez-le-feu dans l'intérêt des populations d'Israël et de Gaza, une attention particulière étant attachée au contrôle de la frontière entre l'Égypte et Gaza, qui impose à l'Égypte d'assumer des responsabilités particulières; invite le Conseil à intensifier ses pressions en vue de mettre fin aux violences actuelles; encourage les efforts diplomatiques entrepris à ce jour par la communauté internationale, spécialement l'Égypte et l'Union européenne;

4.  se déclare choqué par les souffrances infligées à la population civile de Gaza; déplore vivement en particulier que des cibles civiles et des Nations unies aient été touchées pendant les attaques et exprime toute sa sympathie à l'égard des populations civiles victimes des violences à Gaza et dans le sud d'Israël;

5.  demande avec la plus grande fermeté aux autorités israéliennes de garantir le libre accès de l'aide humanitaire à la bande de Gaza et l'acheminement continu et suffisant de l'aide par le couloir humanitaire; demande fermement aux autorités israéliennes d'autoriser la presse internationale à suivre les événements sur le terrain;

6.  demande, à cet égard, à Israël de remplir les obligations qui lui incombent en vertu du droit international et du droit humanitaire international; demande au Hamas de mettre fin aux tirs de roquettes et d'assumer ses responsabilités en s'engageant dans un processus politique visant à rétablir le dialogue interpalestinien et à participer aux négociations en cours;

7.  appelle l'Union européenne à adopter une position politique plus ferme et plus unie et invite le Conseil à se saisir de l'occasion pour coopérer avec la nouvelle administration américaine afin de mettre fin au conflit par un accord fondé sur la solution des deux États, en vue de mettre en place une nouvelle structure de sécurité régionale pacifique au Moyen-Orient;

8.  souligne qu'il est extrêmement important de renouveler les efforts de réconciliation interpalestinienne entre toutes les composantes de la société palestinienne sur la base de l'accord de La Mecque de février 2007 qui impliquait l'acceptation des accords précédents et notamment le droit à l'existence d'Israël, et met l'accent, à cet égard, sur la nécessité d'un lien territorial permanent entre la bande de Gaza et la Cisjordanie et de leur réunification politique pacifique et durable;

9.  souligne que seuls des progrès réels dans la voie de la paix et d'une amélioration notable de la situation sur le terrain en Cisjordanie et dans la bande de Gaza peuvent renforcer la légitimité de l'Autorité palestinienne;

10.  charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, au Haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune, aux gouvernements et aux parlements des États membres, au Secrétaire général des Nations unies, à l'envoyé du Quartet au Proche-Orient, au Président de l'Autorité palestinienne, au Conseil législatif palestinien, au gouvernement israélien, à la Knesset, au gouvernement et au Parlement égyptiens, et au Secrétaire général de la Ligue arabe.

Posté par VITROLLESUDF à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2009

Les Voeux du Mouvement démocrate

Voeux 2009 Mouvement démocrate
Vidéo envoyée par mouvementdemocrate

Posté par VITROLLESUDF à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2009

BONNE ANNE 2009

BONNE ANNEE 2009 ET MEILLEURS VOEUX DE SANTE, PROSPERITE ET JOIE AUX ADHERENTS DU MODEM ET A TOUS LES INTERNAUTES QUI NOUS FONT L'HONNEUR DE NOUS VISITER!

Posté par VITROLLESUDF à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2008

RESULTAT ELECTION BUREAU DEPARTEMENTAL 13

Chers Amis,

Le résultat des élections pour désigner les membres du Bureau Départemental
par le Conseil Départemental qui se sont déroulées ce 09 12 08 est le suivant :

106 suffrages ont été régulièrement exprimés
- La " liste d'ouverture et de rassemblement " 

  présentée par Jean-Luc Bennahmias et François-Xavier De Peretti obtient  

  86 Voix soit 81 %

- La " liste pour la collégialité " 

   présentée par Sonia Arzano obtient 

   19 voix soit 18 %

-  Un bulletin blanc

Le bureau présenté par Jean-Luc Bennahmias et François-Xavier

De Peretti est élu.

Nadège AUDOUCET et CARRULLA William représentent la XIIème

circonscription des Bouches du Rhône.

Posté par VITROLLESUDF à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2008

SONDAGE POUR LES ELECTIONS EUROPEENNES

Chèr(e)s Ami(e)s, Bonjour,

Permettez-moi de vous transmettre ce sondage publié dans Paris-Match et réalisé les 27 et 28 Novembre derniers.

Un Mouvement Démocrate (MoDem) à 12 % alors que notre campagne n'a pas démarré, c'est encourageant...

EUROPEENNES : LE CHOIX DES FRANÇAIS

Si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain, parmi les listes suivantes, pour laquelle y aurait-il le plus de chance que vous votiez ? Une liste...

Lutte ouvrière soutenue par Arlette Laguiller

4

Nouveau Parti anticapitaliste soutenue par Olivier Besancenot

8

Parti communiste

4

Parti socialiste soutenue par Martine Aubry

22

Les Verts et des écologistes soutenue par Daniel Cohn-Bendit et José Bové

11

Chasse Pêche Nature et Traditions soutenue par Frédéric Nihous

3

MoDem soutenue par François Bayrou

12

Nouveau Centre soutenue par Hervé Morin

2

UMP

22

Oui à l’Europe, Non à Bruxelles soutenue par Philippe de Villiers

4

Debout la République soutenue par Nicolas Dupont-Aignan

1

Front national

7

Ne se prononcent pas

9

Posté par VITROLLESUDF à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]