Question 1 : Pour tous ceux qui ne vous connaissent pas et qui vont lire cet interview, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

je me présente je m'appelle Elodie Migliore, actuellement je prépare un BTS Management des Unités Commerciales en alternance et je travaille pour une entreprise dont l'activité principale est la création de site internet.

Et bien entendu je suis de Vitrolles.

Question 2 : Comment avez vous connu le Mouvement Démocrate et comment en êtes vous venu à militer pour ce parti ?

J’ai connu le mouvement démocrate par l'intermédiaire de mon père, de plus je connaissais Mr CARRULLA William, connaissant ses principes qui sont pour moi justes et sincères j'ai voulu militer pour ce parti.

Question 3 : Quels sont pour vous les priorités du MoDem et plus particulièrement celle de la fédération 13 dont vous êtes conseillère départementale ?

Il est difficile de déterminer les priorités du Modem car chaque sujet est important et mérite d'être entendu. La priorité reste bien sur l'évolution. L'égalité est très important toute personne à droit à la parole avec un maximum d'écoute. L'union est une priorité pour nous car c'est notre force, nous avancerons ensemble.

Question 4 : Quel avenir pour le MoDem sur Vitrolles d’après vous ?

Le Modem doit avoir un avenir sur un long terme. Enfin un parti qui écoute et qui agit. Pour moi le Modem nous fera avancer...

Question 5 : Pour vous, quels sont les principaux dossiers concernant Vitrolles ?

Le terme dossier est assez difficile à cerner. Je dirai que beaucoup trop de choses sont délaissées sur le plan humain que ce soit les jeunes comme les personnes âgées. Il n'y a plus de priorités mais juste de la banalité. Je trouve ça dommage car Vitrolles a du potentiel mais pas exploité.

Question 6 : Comment, selon vous, les jeunes perçoivent le monde politique et plus particulièrement le MoDem ?

J’ai l'impression que les jeunes ne s'intéressent plus à la politique car on ne fait rien pour eux. Ils se disent sans doute "de toute manière on est en galère, que ce soit un peu plus ou un peu moins peu importe". Personne leur demande leurs avis et c'est pourtant les jeunes qui permettront une belle évolution.

Le Modem pour eux pourrait les intéresser car à titre personnel toutes mes phrases ont été entendues au sein de chaque réunion. Il y a peut être un manque d'information concernant le Modem pour les jeunes car j'ai eu très peu de discussion sur ce sujet mais pour le peu ils me répondent souvent "au moins on verra quelque chose de différent".

Question 7 : Vous êtes étudiante en commerce. A l’heure où une contestation certaine gagne le monde enseignant, où l’avenir des étudiants semblent de plus en plus sombre, où les jobs étudiants deviennent le symbole du travail le dimanche, comment ressentez vous tous ces bouleversements et ces remises en question ?

Il est vrai qu'actuellement nous ressentons des difficultés que ce soit pour le travail que pour l'enseignement. Il est difficile de pouvoir se faire une place au sein de la société. Pour moi c'est un gros point négatif car bientôt nous rentrons dans la vraie vie active avec peu voir pas d'expérience professionnelle ce qui est un handicap.

Les études sont chères et les entreprises ne sont pas prenantes et nous avons besoin d'un grand coup de main pour ce problème. Il est difficile de trouver une solution mais un souci sur lequel on peut travailler et bien sûr je pense que le Modem peut nous aider à trouver des solutions.

Question 8 : Un début de polémique oppose les jeunes vitrollais engagés dans des actions culturelles (groupe de rocks, rappeurs) et les élus municipaux concernant l’absence de ces derniers aux actions des premiers. Qu’en pensez-vous ?

Je pense qu'il est important de laisser les jeunes s'exprimer que ce soit par la musique, par la danse, par des textes... on doit leur laisser la chance d'évoluer dans ce qu'ils aiment faire. à l'heure d'aujourd'hui leur passion devient leur moyen de vivre car ils s'investissent à fond et je pense que avant de les juger il faut les écouter car ça vaut le détour... c'est pour une de ces raisons que les jeunes ne s'intéressent pas à la politique car justement on les laisse pas l'occasion de parler. et en plus on les prive de faire ce qu'ils aiment. ils ont besoin de ça et nous devons leur donner le moyen de subvenir à ce besoin.

Dernière question : Exercice libre, Dix lignes maximum pour conclure sur le sujet que vous voulez

Je remercie tout d'abord de m'avoir choisi pour répondre à ces questions en espérant que mes réponses toucheront autant de personnes que moi.

Je parle en tant que jeune bien sur et je veux vraiment faire évoluer les choses, j'ai fais un choix qui est pour moi le bon car depuis aujourd'hui je ne le regrette pas, militer avec le Modem car j'ai la chance de constater par moi-même le réel investissement de ce parti.

Merci au Modem de me permettre d'être présente pour ma ville ainsi que pour le département car je ne parle pas à titre personnel mais pour tout le monde.